Cluster EDECT


 

 

ISEN, Département d'Ethique, GHICL :

Programme européen sur l'autonomisation des personnes en situation de handicap

 

 

La deuxième phase du cluster EDECT («Empowerment of Disabled people through Ethics in Care and Technology »), soutenu financièrement par le programme Interreg IVA 2 Mers et FEDER vient de s’achever. Pendant 9 mois, une équipe pluridisciplinaire, formée de chercheurs en sciences, sociologie et éthique, cliniciens et professionnels de la santé et personnes en situation de handicap en provenance de France, Pays-Bas, Belgique, et Royaume Uni, a collaboré pour identifier les facteurs-clés requis pour la réussite du développement des technologies d’assistance (AT), de leur mise à disposition ainsi que l’accompagnement à leur utilisation à long terme.
 
Impliquer les utilisateurs...
Deux domaines-clés de la mise à disposition des AT ont fait l’objet d’étude. Le premier concernait l’implication des utilisateurs dans le développement de la technologie d’assistance (AT) appliquée, dans le cadre du cluster, au développement d’un fauteuil roulant électrique équipé d’un système d’assistance à la conduite. Le second a abordé la formation des soignants et aidants appelés à accompagner les utilisateurs d’AT, l’un des buts étant d’aider à développer l’empathie de l’aidant ou du soignant envers l’utilisateur, au moyen d’un dispositif d’assistance à la communication destiné aux personnes dépourvues de la parole.
 
... et les parties prenantes
Une approche méthodologique pour développer, en partenariat avec toutes les parties prenantes identifiées, la technologie d'assistance et former le personnel accompagnant a été proposée, testée et améliorée durant les tests effectués sur les 4 sites pilots (Canterbury (UK), Vlissingen (NL), Lomme (FR) et Gidts (B)). 40 personnes des 4 pays, utilisateurs d’AT et leurs familles, des soignants ainsi que d’autres personnels de santé, des entreprises, des responsables politiques et des représentants des associations de personnes en situation de handicap ont participé aux tests. Une gamme d'outils pratiques, transférables à l'échelle internationale, pour développer et évaluer la technologie d'assistance d'une manière éthique et digne a également été mise au point.
 
ISEN-Lille, le département d’éthique (DE) de l’Université Catholique de Lille et le foyer d’accueil médicalisé « La vie devant soi », situé sur le quartier de l’Humanicité à Lomme, ont fait partie du consortium. Annemarie Kokosy (ISEN) et Pierre Boitte (DE, UCL) ont été les coordinateurs scientifiques du cluster.  Jean-Marc Capron et Mikaël Morelle (enseignants-chercheurs à l’ISEN), Jean-Philippe Cobbaut, David Doat, Alexandre Oboeuf (enseignants-chercheurs au département d’éthique) ont également été impliqués, ainsi que Florence Alberti (assistante du département SMART ISEN-Lille) et Bénédicte Parée (Secrétaire générale du département d’éthique). Marc-Alexandre Guyot et Cécile Donzé (GHICL, Service de Médecine physique et réadaptation fonctionnelle) ont participé en tant que consultants.
 
Pour toute information relative aux résultats et conclusions du projet, rendez-vous sur : http://edect.weebly.com/
 
 

 

 
 
Vidéo : Un campus à vivre
Notre chaîne Youtube