La Loi à l'épreuve de la Déportation

18 mars 2018

La tradition de ce colloque annuel est de mettre un thème à l’épreuve d’un contexte de situation extrême bien particulier : celui de la Déportation des populations juives mais aussi de tous les indésirables de l’extrême droite nazie. Nous questionnerons cette année la loi dans tous ses aspects :

L’appareil légal qui fournira aux acteurs de l’appareil politique extrémiste de quoi transporter les populations incriminées dans des camps de natures diverses allant du camp de travail au camp d’extermination, de quoi faire périr une partie de ces populations selon des méthodes relevant du génie technique mis au service de la barbarie et de la haine. La grande question que nous nous posons est celle de savoir comment des lois criminelles peuvent être rédigées en toute impunité, puis publiées mais surtout suivies par des citoyens obéissants dont le niveau de culture n’avait rien à envier à d’autres, ce qui nous amènera à un autre questionnement : celui de la culture de la haine et de la violence mais aussi celui de la contamination, de Nuremberg à nos jours. Cette enquête nécessite un éclairage sur la notion de « loi ». Qu’est-ce qu’une loi ? Qu’est-ce que la loi ? Comment peut-elle devenir un référent éthique et spirituel, régir des comportements, décider du destin de tout un peuple ? La loi, c’est aussi la loi morale à l’oeuvre dans l’incarcération, l’emprisonnement, dans des lieux improbables où règne la barbarie organisée, cette loi qui, en dépit de tout pousse les uns à s’enquérir des autres, à éprouver le souci de l’altérité. Nous la retrouvons à l’oeuvre dans les communautés juives, dans les communautés communistes, dans les communautés féminines de Ravensbrück…

Cette étude thématique posera la question de ce qui se vit autour des lois criminelles : que se passe-t-il au niveau individuel et judiciaire pour ceux qui appliquent ces lois ? La temporalité est importance ici : il y a d’abord le moment de l’impunité : aucun risque pour ceux qui appliquent le système. Les risques augmentent ensuite, quand vient le temps de la condamnation. Il y a aussi ceux qui choisissent de lutter, d’entrer en résistance. Pour eux, la temporalité du risque est inversée : il est très présent d’abord, puisque, opposants au système, ils iront les premiers remplir les camps de concentration et pour certains périr. Dans un deuxième temps après la libération, pour ceux qui sont restés en vie, intervient la reconnaissance, la mise à l’honneur. Cette étude évoquera le contournement et le courage par lesquels certaines personnalités ont fait face à l’insoutenable. Nous ne consacrerons pas le colloque à la Résistance, ce qui sera l’objet d’un autre colloque, mais nous citerons quelques exemples originaux et inconnus en France. A partir de cet exemple, tiré de l’un des pires génocides qu’ait connu l’histoire, nous souhaitons jeter aussi un peu de lumière sur les événements contemporains par lesquels une idéologie criminelle vient contaminer des esprits et les convertir à une détermination criminelle elle aussi et qui passe pour une « purification » sociale et spirituelle, tout comme le génocide juif passait pour une purification. C’était déjà le terme d’usage dans les génocides du début du XXème siècle. Cet exemple de barbarie devait nous permettre de nous demander comment des populations entières sont littéralement « appâtés » (hooked), et littéralement soumises obéissant aux pires des ordres. La question centrale est de savoir si la notion de risque est déterminante dans les choix que font les uns et les autres. Voilà l’objectif du travail de cette année auquel s’attellera une équipe qui depuis sept ans maintenant travaille de concert, sur cette thématique.

Loi à l'épreuve de la Déportation

Voir également

  • Comment l'Université Catholique de Lille est-elle née ?

    Découvrez en BD, le rôle qu'a joué Philibert Vrau, un Lillois du XXe siècle (1829-1905).

    "Philibert Vrau est né le 19 novembre 1829 à Lille. Il fut un industriel lillois et une personnalité marquante du catholicisme en France. A la fois humble et discret, il a su pourtant joué un rôle capital dans le développement de la ville de Lille.

    Avec son beau-frère Camille Féron-Vrau, et les personnes qu'ils arrivaient à mobiliser autour d'eux, ils ont réalisé des projets phares de la ville à travers la création d'églises, d'écoles, du GHICL, de l'Université Catholique, et de la cathédrale Notre-Dame de la Treille..."

    La Bande Dessinée disponible à l'Accueil de l'Université 60 boulevard Vauban à Lille. Vous pouvez également la consulter et/ou l'emprunter à la Bibliothèque Universitaire Vauban !

    en savoir +

     

  • Open Lab Le Mag 4

    Découvrez OPEN LAB - le mag

    le magazine de la recherche des établissements de l’Université Catholique de Lille. 

     Au sommaire du numéro 4 :

    - La prise en charge des mineurs non accompagnés, Emilie Duvivier, directrice adjointe de l'ISL IUSS, maître de conférences en sociologie ;

    - Les enjeux et défis de l’Union Européenne, Thierry Chopin, directeur adjoint d’ESPOL LAB, professeur de science politique ;

    - La mesure de l’activité cardiaque, Sylvestre Maréchaux, vice-doyen recherche de la FMM, professeur en cardiologie.

    Egalement :

    - l’activité du C3RD, unité de recherche de la Faculté de Droit, structurée autour de la thématique des relations entre le risque et le droit, et dirigée Lina Williatte, professeur de droit privé ;

    - le projet « Objectif bien vieillir », fruit d’une coopération entre HADEPAS (Damien Vanneste, maître de conférences en sociologie) et le Centre d’Ethique Médicale (Jean-Philippe Cobbaut, professeur en éthique et sciences médicales et directeur du CEM) ;

    - Culture COM, revue scientifique de la FLSH, animée par Tiphaine Zetlaoui, maitre de conférences en sciences de l’information et de la communication, et Gérald Préher, professeur de littérature et civilisation américaines.

    - Analyse du Père Thierry Magnin, président-recteur délégué aux humanités et invité spécial de ce quatrième numéro, qui s’exprime sur l’exigence de l’éthique sociale pour accompagner les transitions.

    Télécharger Open lab le mag #4

    en savoir +

     

  • Tour du Monde virtuel - Journée #3 Europe

     

     

     

    English Version

    La crise sanitaire actuelle accélère les mutations de la société, de nos territoires et des écosystèmes qui ont pris tant d’importance ces dernières années. Dans ce contexte, nous pouvons nous demander comment les écosystèmes d’innovation qui ont changé nos vies répondent-ils aux défis sans précédents qui accélèrent la transformation du Monde ? Sommes-nous à l’aube d’un basculement vers une nouvelle civilisation décarbonnée, numérique et écologique ?  

    3 RÉGIONS DU MONDE – 3 DYNAMIQUES DE TRANSFORMATION – 3 RENDEZ-VOUS

    Trois jours d’Étude Recherche Action Webinaire ont pour but d’explorer les écosystèmes innovants les plus dynamiques de la planète. Ils s’inscrivent dans 5 ans de recherche où 17 destinations clés ont été explorées. Les questions déterminantes de cette approche sont :

    •   En quoi les écosystèmes innovants sont un facteur de compétitivité des continents, des pays, des régions et des villes ?

    •  Comment les écosystèmes innovants se transforment aujourd’hui en termes de culture, systèmes, management et structures ?

    •  Comment les écosystèmes innovants les plus dynamiques sont-ils susceptibles d’évoluer dans le futur face aux grands enjeux planétaires actuels ?

    •   Les points de focalisations incluent entre autres : le rôle du triangle universités entreprises administrations, la dynamique des startups, la gouvernance systémique, les biens communs, la politique monétaire, les avants gardes artistiques, les processus collaboratifs, l’intelligence artificielle et les données, la prospective à court, moyen et long termes, le benchmark des meilleures pratiques, l’impact des pandémies.

    Des Ecosystèmes innovants aux Ecosystèmes Transformants

     Après 6 années consécutives de voyages autour du monde, à explorer la dynamique des principaux écosystèmes innovants de la planète, Michel Saloff-Coste propose pour 2021 un voyage virtuel et collaboratif pour faire levier sur l’intelligence collective et prospective et diffuser plus rapidement les pratiques clés observées sur la planète. Un voyage qui préfigure un voyage hybride pour 2022. Ces trois journées s’inscrivent dans un « tour du monde virtuel » des écosystèmes innovants en vue de constituer un réseau de recherche et de prospective. Ce voyage d’étude et de réflexion mobilisera des universitaires, des chercheurs, des praticiens, des étudiants, des hauts-fonctionnaires et des entrepreneurs. Une troisième journée dédiée à l’Europe aura lieu le mardi 22 juin 2021.

     

    Ajouter l'évévement à votre calendrier

    Pour répondre ensemble à ces questionnements et en apprendre plus sur cette troisième destination, rejoignez-nous le mardi 22 juin dans un format 100% digital !

     

    Lien d'inscription prochainement

  • Facebook Live du crij : soutien aux étudiants

     

    Etudiants, parents ou professionnels jeunesse

    rendez-vous le mercredi 28 avril à 14h

    sur www.facebook.com/crijhdf

    et posez vos questions en direct !

    Contact : - Violaine COLAERT – 06 19 50 92 78 – violaine.colaert@crij-hdf.fr - Baptiste VINCRE – 06 78 16 77 43 – baptiste.vincre@crij-hdf.fr