Fiche détaillée d'un cours


   


Voir la fiche établissement

Histoire Antique

2016-2017

Faculté des Lettres & Sciences Humaines ( FLSH )

Code Cours :

1617-FLSH-HIST-FR-2015


Niveau Année de formation Période Langue d'enseignement 
S3Français
Professeur(s) responsable(s)Robert Ridao
Intervenant(s)Pas d'autre intervenant

    Ce cours apparaît dans les formations suivantes :
  • Faculté des Lettres et Sciences Humaines - Licence 2 Histoire - S3 - 5 ECTS
    Faculté des Lettres et Sciences Humaines - Licence 2 Lettres Modernes - S3 - 2 ECTS

Contenu du cours


La République romaine :


l’expansion de l’Urbs autour de la Méditerranée.


(VIe au Ier siècle avant Jésus Christ).


Ce programme démarre par une évocation des cycles légendaires évoquant les origines de Rome. A partir du VIe avant notre ère, la cité latine sort de l’ombre pour entrer dans l’Histoire grâce à l’influence des Etrusques.


Nous commencerons donc par étudier les influences que ce peuple mystérieux a pu exercer sur l’Urbs, à l’aube de sa fabuleuse destinée. Comment, ensuite, ne pas rester interloqué par le dynamisme de cette petite cité du Latium, lorsqu’elle se lance à la conquête du bassin méditerranéen ?


Pourtant, cette expansion spectaculaire n’ira pas sans conséquences sociales et économiques graves sur sa population la plus modeste. L’ambition de certains politiques, s’appuyant sur les revendications de la plèbe, plongera Rome dans un cycle de troubles et de violences qui ne s’interrompra qu’avec l’avènement de la toute puissance de César.


Sa dictature ramènera le calme – provisoirement – dans l’Urbs, mais elle sonnera aussi le glas de la République romaine.



Chap. introductif. Rome, le site et l’histoire.


Chap. 1. La Rome royale, dégagée des mythes : l’influence de la civilisation des Etrusques.


Chap. 2. Rome à la conquête de la Méditerranée : des guerres Samnites aux guerres puniques.


Chap. 3. La crise agraire du IIe siècle av. J.C. et les réformes des frères Gracques.


Chap. 4. Les guerres civiles du Ier siècle : 40 ans de troubles, de Marius à César.


Chap. 5. La réorganisation de l’État par César : la dictature césarienne (48 à 44 av. notre ère).


La cité dans le monde grec:


Les Grecs ont connu deux formes principales d'organisation politique: le peuple (ethnos) et la cité (polis).


Le peuple (ethnos) est une population dispersée sur un territoire étendu où elle vit essentiellement dans des villages est réunie par des liens politiques faibles et intermittents. Ces communautés politiques sont mal connues pour l'époque archaïque mais un rôle plus actif au IVe siècle av. J.C.


Une cité (polis) est une communauté politique autonome formée d'hommes habitant sur un territoire particulier qui comprend à la fois des zones rurales avec des villages et souvent, mais pas toujours, une zone d'habitat plus dense que l'on peut appeler « ville » (astu). Le terme de cité désigne donc un ensemble abstrait, dans un sens proche de celui de notre terme moderne d’« état ». Certains historiens parlent de cité-état. Du VIIe au IVe siècle avant notre ère, les plus puissantes de ces poleis vont imposer leur hégémonie sur la Grèce, à l’instar de Sparte et d’Athènes...



Chap. introductif. Le cadre spatial et temporel du monde grec.


Chapitre 1 : La naissance des cités grecques à l’époque archaïque (VIIIe-VIIe s.)


Chapitre 2 : La crise des poleis archaïques et l’évolution de Sparte (VIIe-VIe s.)


Chapitre 3 : L’apogée de la polis classique au Ve s. : l’exemple d’Athènes.


Chapitre 4 : Les regroupements de cités entre entente et hégémonie :


amphictyonies et symmachies à l’époque classique. (Ve-IVe s.)


Chapitre 5 : La montée en puissance des Etats fédéraux ou Confédérations au IVe s.








Modalités d'enseignement

Organisation du cours

Méthodes pédagogiques


    Évaluation


    Bibliographie

    • ||
      - M. CHRISTOL et D. NONY, Des origines de Rome aux invasions barbares, 1974.||
      - J.-R. JANNOT, A la rencontre des Etrusques, 1987.||
      - J. HEURGON, La Vie Quotidienne chez les Etrusques, Paris 1961.||
      - D. BRIQUEL, Les Etrusques, peuple de la différence, Paris 1993.||
      - F. HINARD, La République romaine, Paris 1992.||
      - M. Le GLAY, Rome, grandeur et déclin de la République, Paris 1990||
      - B. COMBET -FARNOUX, Les Guerres puniques, Paris 1960.||
      - S. LANCEL, Hannibal, Paris 1995.||
      - J. HEURGON, Rome et la Méditerranée occidentale, Paris, 1969.||
      - R. ETIENNE, Jules César, Paris 1997. ||||
      , ||
      ,




     
    * Informations non contractuelles et pouvant être soumises à modification
     
     
    Vidéo : Un campus à vivre
    Notre chaîne Youtube