Actualités


Portraits croisés : Vincent Senez et Jérôme Follet
Juin 2016 - Recherche

Vincent Senez (gauche) et Jérôme Follet (droite)

Il faut oser !
De retour des Etats Unis où ils ont rencontré l’un des leaders mondiaux dans la transgénèse de parasites du genre Cryptosporidium pour monter un projet de recherche soumis à la Fondation Bill Gates, Jérôme Follet et Vincent Senez reviennent sur l’histoire d’une collaboration entre la biologie et les micro-systèmes, collaboration qui fête ses 10 ans !

Titulaire d’un DEA à l’Université de Lille 1, puis d’une thèse de doctorat passée à l’Institut Pasteur de Lille sur les prions (maladie de la vache folle), Jérôme Follet est enseignant chercheur à l’ISA depuis le début des années 2000. Il travaille aujourd’hui sur les Cryptosporidies qui sont des agents pathogènes responsables d’épidémies de diarrhées tant chez l’Homme que l’animal d’élevage. Dans les pays les plus pauvres, ce parasite serait notamment responsable de 10 % des décès liés à des diarrhées chez les enfants de moins de 5 ans (ce qui représente près de 80 000 décès par an dans le monde).

Pour sa part, Vincent Senez, diplômé de l’ISEN en 1990, est directeur de recherche au CNRS à l’IEMN (UMR 8520 CNRS) dont l’ISEN est l’une des tutelles. Il se consacre aux micro-systèmes pour la biologie, suite à un long séjour au Japon de 2002 à 2004.

La collaboration entre Vincent Senez et Jérôme Follet a débuté en 2006 à l’issue d’une réunion initiée par l’Université Catholique qui visait à faire travailler des chercheurs issus de champs disciplinaires très différents. Ainsi, des électroniciens, des biologistes, des physiciens, des économistes ont été amenés à collaborer dans le cadre du projet nano bio-science soutenu par la deuxième grande campagne de Mécénat "Ensemble, Innovons". En manque d’outils pour étudier les parasites, Vincent Senez apporte de nouvelles approches électriques et micro-fluidiques. De nouveaux outils de comptage et de purification ont ainsi vu le jour puis, tout dernièrement, un dispositif d’analyse du pouvoir infectieux du parasite a même été développé.

Très complémentaires, ensemble avec les mêmes objectifs, la collaboration est fructueuse car chacun y a trouvé son intérêt. Très vite les résultats des recherches conjointes sont diffusés aussi bien dans les conférences de microélectronique que dans les conférences de biologie montrant par là même le volet transdisciplinaire de leur approche.…

Dix ans plus tard, après trois thèses co-encadrées et une quatrième en cours, Jérôme Follet a intégré en 2015 le groupe BioMEMS dirigé par Vincent Senez et a pris la responsabilité scientifique du laboratoire de biologie L2 qui vient de voir le jour dans la nouvelle extension du laboratoire central de l’IEMN. Cette nouvelle structure permettra après fabrication en salle blanche des micro-dispositifs, de les tester directement sur place ! Un sacré atout à l’heure où les projets visant à développer des outils microsystèmes appliqués à la biologie sont de plus en plus nombreux…

Sans risque de concurrence, le mélange de cultures ne peut être que bénéfique. Il faut oser et ne pas tarder à multiplier ce genre d’expériences…

Anne-Christine HLADKY

vincent.senez@isen-lille.fr / j.follet@isa-lille.fr

Lire la suite

ISUS XIV – Colloque international
6-8 juillet 2016 - Recherche

L’International Society for Utilitarian Studies est une société savante dont le siège est situé à University College London, Faculty of Law. Elle a pour but de permettre le développement de la réflexion pluridisciplinaire sur l’utilitarisme et de promouvoir son analyse critique. Elle est également responsable de la revue Utilitas (Cambridge University Press).
Tous les deux ans a lieu une conférence internationale qui vise à regrouper l’ensemble des chercheurs s’intéressant aux questions philosophiques, éthiques, politiques, économiques ou juridiques soulevées par l’utilitarisme. Au-delà des 100 à 150 chercheurs qu’elle accueille, elle permet également de prendre connaissance à la fois des derniers travaux sur l’utilitarisme et d’écouter des intervenants de renom (Peter Singer, Roger Crisp, Frederick Rosen, Paul Kelly, Julia Driver, Martha Nussbaum, John Skorupski…). Elle se déroule alternativement dans un pays européen et un pays hors-Europe (Londres, San Francisco, Pise, New-York et Yokohama pour les dernières éditions).
Selon les dernières données, ces conférences regroupent des chercheurs de plus de 40 pays différents et sont devenues au fil des ans un événement universitaire incontournable sur le plan international.

A la suite de la proposition de Malik Bozzo-Rey (membre du conseil d’administration de l’ISUS) et après un vote du conseil d’administration de l’ISUS, la 14eme Conférence internationale (ISUS XIV) sera organisée à l’Université Catholique de Lille et pour la première fois en France du 6 au 8 juillet 2016. De manière inédite, le colloque sera précédé par une Summer School les 4 et 5 juillet 2016 à destination des étudiants de Master et des doctorants. Le thème général de la Conférence est ‘Utilitarianism and Institutional Design’ (Utilitarism et design institutionnel).
Trois conférenciers d’envergure internationale présenteront leurs derniers travaux : Krister Bykvist (Stockholm University, Suède), Sarah Conly (Bowdoin University, USA) et Raffaele Marchetti (Università Guido Carli, Italie).
Un tel événement est l’occasion non seulement d’accueillir des chercheurs du monde entier, de fédérer autour d’une manifestation à haute qualité scientifique et d’assurer le rayonnement international de l’Université.

Programme
Summer School
4 July:
- Michael Quinn, University College London, on ‘Truth and Utility: More than accidental bedfellows?’
- Don Habibi, University of North Carolina Wilmington, on ‘Mill’s Utilitarianism and Democracy’
- Anthony Skelton, Western University Canada, on ‘Sidgwick's Ethics: Utility, Duality and (?) Futility’
- Andrew Moore, University of Otago, on ‘Well-Being’
5 July:
- Christopher Woodward, University of Nottingham, on ‘Idealising Forms of Utilitarianism’
- Sarah Conly, Bowdoin University, on ‘Utilitarianism and the Psychology of Agency’
- Martin Peterson, Texas A&M University, on ‘Nonutilitarian Versions of Utilitarianism’
- Raffaele Marchetti, LUISS Università Guido Carli, on ‘Global Consequentialism’

Colloque international
5 juillet (fin d’après-midi – horaires à confirmer)
Table ronde ‘Happiness, well-being and Public Policies’ (Bonheur, bien-être et politiques publiques) en présence de Meik Wiking (CEO, The Happiness Research Institute), Eik Dahl Bidstrup (Maire de Dragør) ainsi qu’un membre de la société civile régionale.

6 juillet (fin d’après-midi – horaires à confirmer)
Conférence de Krister Bykvist (Stockholm University, Suède) Institutional Design Problems for Consequentialism (Les problèmes insitutionnels auxquels doit faire face le conséquentialisme)

7 juillet (fin d’après-midi – horaires à confirmer)
Conférence de Sarah Conly (Bowdoin University, USA) Power, Government and Liberty (Pouvoir, gouvernement et liberté)

8 juillet (fin d’après-midi – horaires à confirmer)
Raffaele Marchetti (Università Guido Carli, Italie) External Democracy: Institutional and Policy Dilemmas (La démocratie hors des frontières : dilemmes institutionnels et politiques)

La langue du colloque est l’anglais.
La table ronde et les conférences sont ouvertes au grand public et bénéficieront d’une traduction instantanée.

Lire la suite
Contact : malik.bozzo-rey@univ-catholille.fr

« Laissez-nous penser » :
Juin 2016 - Recherche

wiki radio abej

Cette photo a été prise lors de l’enregistrement d’une émission mensuelle de radio dont les chroniqueurs sont des résidents du foyer d’accueil médicalisé de l’ABEJ à Humanicité.

Cette émission, produite tout au long de l’année 2016, est le fruit d’un partenariat entre :
— l’Unité de recherche HADéPaS (Handicap, Autonomie et Développement de la Participation Sociale) dirigée par Cédric ROUTIER, avec Agnès d’ARRIPE comme chercheure-animatrice de cette expérience,
— le Média Lab de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université,
— et l’ABEJ Solidarité, association qui accompagne, sur la métropole lilloise depuis 30 ans, les personnes en grande précarité dont 30% présentent un handicap psychique.


C’est dans le cadre du « Programme Chercheurs Citoyens » proposé par le Conseil Régional des Hauts-de-France qu’Agnès d’ARRIPE a proposé cette expérience, avec comme objectifs de mieux intégrer les personnes en situation de handicap psychique dans la Cité, de contribuer à faire changer les représentations sociales sur le handicap psychique, et contribuer au développement d’une meilleure estime de soi pour les personnes accueillies par l’ABEJ.

Le travail de préparation de cette recherche-action a duré près de 18 mois, avant la première émission enregistrée en janvier 2016.
Des entretiens ont été menés auprès des personnes accueillies à l’ABEJ et auprès des habitants d’Humanicité, avec les questions suivantes : quelle image les résidents de l’ABEJ donnent-ils ? Quelle image ont-ils d’eux-mêmes ? Comment transformer ces représentations dans la tête des gens ?
Puis les résidents de l’ABEJ ont été formés à l’écriture des chroniques qu’ils ont choisies : musique, littérature, géopolitique, aquariophilie… Ainsi qu’à l’expression orale devant les micros et à l’animation. Ce sont eux qui ont choisi le titre de l’émission « Laissez-nous penser ».

Au fil des mois et des enregistrements, le groupe s’est structuré, s’est accepté avec bienveillance. Les chroniqueurs ont manifestement développé confiance en soi et estime de soi, ils sont sortis de leur isolement.

Les émissions de radio sont programmées jusqu’en décembre 2016, avec le souhait que l’expérience puisse continuer.

Agnès d’ARRIPE et l’équipe HADéPaS évalueront ensuite les changements intervenus au sein de l’ABEJ et d’Humanicité.
Quel sera le ressenti des résidents de l’ABEJ sur la manière dont ils sont perçus par la population ? Comment imaginent-ils être perçus, qu’en pensent-ils ? L’émission a-t-elle modifié l’image qu’ils avaient d’eux-mêmes ? Comment auront évolué les représentations sociales des habitants d’Humanicité sur le handicap psychique ?

Les résultats de cette recherche-action seront à mettre en perspective avec des expériences de radio menées depuis quelques années dans plusieurs pays : Italie, Argentine, Mexique, Canada-Québec, et en France : Radio Citron à Paris, les Z’entonnoirs à Roubaix...

Francis DEPLANCKE

Lire la suite
Contact : agnes.darripe@univ-catholille.fr

Des salariés de l’Université à énergie positive
Juin 2016 - Actualité générale

D’octobre 2015 à avril 2016, 8 salariés de l’Université Catholique de Lille et un habitant du quartier Vauban ont formé une équipe et participé au Défi Famille à Énergie Positive initié par la Métropole Européenne de Lille.

L’idée est simple, pendant toute une période de chauffe, les membres de l’équipe s’engagent à réduire leur consommation d’eau, d’électricité et de chauffage. Chaque membre reçoit au début du défi un kit lui permettant d’évaluer ses consommations actuelles, de connaître plus de 150 éco gestes afin d’atteindre l’objectif de 8% d’économies d’énergie.A l’Université, l’équipe s’est retrouvée une fois par mois dans un cadre très convivial lors de pause déjeuner pour échanger sur ses bonnes pratiques, enregistrer ses consommations sur le site web dédié, évoquer les difficultés rencontrées et partager ses astuces. 508 foyers de la région Hauts-de-France ont participé à l’édition 2016 et l’équipe UCL a gagné un prix dans la catégorie économies de CO2.

Pour 2016-2017, l’équipe a d’ores et déjà de nouvelles idées : intégrer d’autres salariés, s’ouvrir aux étudiants et habitants du quartier et élargir nos échanges à d’autres thèmes ; consommation, alimentation, mobilité, zéro déchet, jardin au naturel …

Lire la suite
Contact : florie.delcour@univ-catholille.fr

Rejoignez l’équipe Université Catholique de Lille au Challenge Européen du Vélo !
Du 1 au 31 mai 2016 - Actualité générale

velos

Depuis 2 ans, l’Université Catholique de Lille participe au Challenge Européen du Vélo. Cette année encore, nous vous proposons de rejoindre l’équipe et de mener l’université Catholique de Lille à la victoire.

De quoi s’agit-il ?

Une compétition de cyclistes urbains du 1er au 31 mai qui rassemble de nombreuses villes et métropoles européennes (Rome, Varsovie, Bologne, …) afin d’enregistrer un maximum de kilomètres à vélo (pour tous vos déplacements).

>> Dès à présent, rejoignez l’équipe UCL pour participer au Challenge Européen du Vélo !
http://cycling365.eu


Du 1er au 30 mai, vous pourrez enregistrer via l’application Cycling365 (Sélectionner l’équipe Métropole Européenne de Lille puis l’école Université Catholique de Lille) ou sur le site www.cyclingchallenge.eu tous vos trajets effectués à vélo effectués comme moyen de transport (par exemple : les trajets vers et depuis le lieu de travail ou l'école, pour faire les courses, rendre visite à des amis, aller au cinéma ou à la piscine). Attention, les activités sportives ne sont pas autorisées. Dans le "Classement Principal", seuls les kilomètres de la partie du trajet effectuée à l'intérieur des frontières de la ville ou de l'agglomération seront comptabilisés. Dans le "tableau de statistiques", tous les kilomètres de tous les déplacements seront comptabilisés.

Comment ça marche ?

Challenge entièrement gratuit, avec des goodies offerts pour toute participation ! De nombreux cadeaux et prix seront à gagner, pour récompenser les efforts de chacun !
A partir du 1er avril, chaque participant pourra s’inscrire au Challenge, et bien sûr, faire du vélo et enregistrer ses kilomètres sur l’application Cycling365 ou sur la plate-forme internet.
Pour plus d’informations : http://www.lillemetropole.fr/sites/lmcu/mel/decouverte/grands-evenements/challenge-europeen-velo.html

Pour toute question, vous pouvez me contacter à florie.delcour@univ-catholille.fr ou vous adresser directement à challengevelo@lillemetropole.fr .

Lire la suite
Contact : florie.delcour@univ-catholille.fr

Les invasions barbares
01/06/2016 - Actualité générale

visuel Publication-Henne

Philippe Henne, dominicain, ancien chercheur à l'université de Fribourg (Suisse) et à l'École biblique de Jérusalem, est professeur à la faculté de théologie (chaire de patrologie) de l'université catholique de Lille. Il a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur les auteurs chrétiens antérieurs à Origène, tels que les Pères apostoliques. Philippe Henne s'est imposé comme l'un des meilleurs passeurs des Pères de l'Eglise dans la culture contemporaine. Pour en savoir plus :

Lire la suite

ARCHIVES

2017

> mars

> février

> janvier

 

 

 

 

 

 

2016

> décembre

> novembre

> septembre

> août

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2015

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2014

> décembre

> novembre

> octobre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2013

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2012

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2011

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2010

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> juin

> mai

> mars

> février

2009

> décembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> avril

> mars

> février

> janvier

2008

> décembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2007

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2006

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2005

> octobre

> septembre

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

 
 
Vidéo : Un campus à vivre
Notre chaîne Youtube