Actualités


Remise du Prix MERI d'Ethique 2015-2016 à Pierre Giorgini
12 janvier 2016 - Actualité générale

Prix Meri Ethique

Dans un monde marqué par le principe d'incertitude, la réflexion éthique devient incontournable.

Le Prix MERI d'éthique récompense les ouvrages ou projets qui nourrissent cette réflexion et développe des relations bi ou tripartites entreprises de santé/institutions et chaires d'éthique/Associations de patients.

Lire la suite

Un Techshop Ateliers Leroy Merlin au coeur des écosystèmes innovants
21 décembre 2015 - Actualité générale

un Techshop Leroy Merlin

Après l’inauguration de son premier Atelier Collaboratif de Fabrication à Ivry-sur-Seine (94), en octobre dernier, Leroy Merlin choisit d’ouvrir TechShop Ateliers Leroy Merlin à Lille, au coeur d’un écosystème innovant, en partenariat avec EuraTechnologies et l’Université Catholique de Lille. L’ouverture de cet espace de création, de fabrication, de pédagogie et d’échange est prévue en fin d’année 2016.
Sur 2 400 m², dans l’enceinte de l’ancien lycée professionnel Jean Monnet dans le quartier des Bois-Blancs, TechShop Ateliers Leroy Merlin proposera un parc de 150 machines semi-industrielles, jusque-là réservées aux professionnels, des suites logicielles de conception et de design, des espaces de co-working, des salles de formation et des espaces d’évènements thématiques à partager.
Avec cet Atelier Collaboratif de Fabrication, Leroy Merlin confirme sa volonté de démocratiser le « faire soi-même » et d’accompagner le plus grand nombre - makers, startupers, étudiants, ingénieurs, bricoleurs passionnés, artisans, artistes, particuliers… - dans ses envies de créer, d’imaginer, de fabriquer et de partager.
A Lille, Leroy Merlin teste un nouveau modèle d’Atelier Collaboratif de Fabrication

Lire la suite

Portraits croisés : Nicolas Côté et Agathe Douchet
02/02/2016 - Recherche

Nicolas Coté-Agathe Dauchet

Des modèles mathématiques qui prennent en compte l’humain…

Enseignant chercheur à l’ISEN au sein de l’équipe Acoustique depuis un peu plus de quatre ans, Nicolas Côté a développé des activités de recherche en acoustique audible, plus précisément dans le domaine de la perception des sons. Après une thèse menée sur la voix, il s’attaque aujourd’hui au bruit dans la ville, provoqué par des sources sonores complexes et variées. Les sources peuvent avoir pour origine les transports (voitures, deux roues, bus…) mais aussi les activités humaines telles que le bruit de voisinage entre les logements ou provenant de l’extérieur.

Le CRESGE, bureau d’études et centre de recherche de l’ICL composé d’une équipe pluridisciplinaire (regroupant un économètre, une économiste, une data managers, des sociologues et géographes) travaille actuellement en collaboration avec l’ISEN sur la problématique de l’environnement sonore en milieu urbain. Sociologue de formation et chargée d’études, Agathe Douchet a intégré le CRESGE il y a cinq ans environ. Elle s’inscrit dans des approches sociotechniques dans lesquelles il s’agit, sur des questions diverses, de coupler une entrée technique et une prise en compte des usages, des comportements, des modes de vie, mais aussi des représentations et des perceptions. Les méthodes principalement développées sont qualitatives (entretiens en face à face au domicile, focus groups …) mais souvent combinée à une approche quantitative (analyse statistique, cartographie …).

Alors que le bruit des transports est relativement bien modélisé (voir la carte de bruits de la métropole lilloise : http://geo.lillemetropole.fr/epv/cartobruit/flash/), les cartes de bruit sont peu compréhensibles du grand public et ne sont actualisées que tous les 5 ans. Par ailleurs, elles ne donnent pas une idée du bruit en fonction du moment de la journée. De plus, il n’existe pas de modèle fiable sur les bruits de voisinage. Cependant, le dernier sondage IFOP (2014) montre bien qu’ils sont l’une des deux principales sources de nuisances sonores avec le trafic routier. C’est à partir de ce constat que l’ISEN, associé au CRESGE, au CEREMA (Centre d’Études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement) et à la mairie de Lille a obtenu un projet de rechercher financé par l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) intitulé MEDISOV (MEsures DIagnostiques de la qualité SOnore en Ville) dont l’objectif est de développer un modèle mathématique permettant d’estimer la gêne sonore ressentie en milieu urbain. Dans le cadre de cette recherche, six sites de la ville de Lille ont été sélectionnés, correspondant chacun à des environnements sonores et des usages variés : par exemple la rue Masséna qui est bien connue pour son côté récréatif…. Les premières étapes du projet ont été consacrées à des enregistrements sonores à différents moments de la journée et à la conduite d’entretiens semi-directifs auprès de riverains habitant ces sites. L’équipe de recherche est actuellement en cours d’analyser de manière croisée l’ensemble de ces données qualitatives et quantitatives en vue d’établir le modèle qui aura vocation à être le plus proche possible du ressenti des riverains. A terme, un diagnostic de performance sonore pourrait être établi quartier par quartier, à l’image des diagnostics de performance énergétique (DPE) établis pour chaque habitation.

Au-delà de l’enquête technique et sociologique de terrain sur les nuisances sonores, la démarche méthodologique menée dans le cadre du projet MEDISOV peut être appliquée, dès lors que l’humain est partie prenante d’une étude d’ingénierie, à d’autres champs d’application sur les nanotechnologies, l’urbanisme, l’habitat, la numérisation de la ville etc….

Anne-Christine Hladky

Lire la suite

Parcours : Gérald PREHER, Enseignant-Chercheur
02/02/2016 - Recherche

Gérarld Préher, FLSH

Gérald PREHER est Enseignant Chercheur en littérature et civilisation américaines à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) de l’Institut Catholique de Lille depuis 2011.

Après avoir enseigné et soutenu en 2008 une thèse de doctorat à l’Université de Versailles – Saint Quentin-en-Yvelines sur quatre écrivains du Sud américain, Gérald PREHER a rejoint l’Institut Catholique de Lille où il est responsable des enseignements dans le domaine américain.

Ses activités de recherche portent principalement sur des auteurs du XXème siècle du Sud des États-Unis, sur le courant gothique dans la littérature américaine et sur le genre de la nouvelle. Gérald PREHER est directeur de rédaction de la revue bilingue et pluridisciplinaire Résonances qui s’interroge sur les interactions entre les arts et le genre. Il est également co-directeur de rédaction de la seule revue internationale en langue anglaise exclusivement consacrée à l’étude de la nouvelle, Journal of the Short Story in English. Cette revue est publiée par l’Université d’Angers en partenariat avec Belmont University, Nashville, Tennessee aux États-Unis.

Gérald PREHER est également l’auteur d’un ouvrage intitulé L’Intemporalité du passé dans l’œuvre de quatre écrivains du Sud : Walker Percy, Peter Taylor, Shirley Ann Grau et Reynolds Price et termine actuellement une monographie intitulée Travelling through Time and Space: The Fiction of Elizabeth Spencer. Chercheur particulièrement productif, Gérald PREHER a dirigé une dizaine d’ouvrages scientifiques et publié plus d’une soixantaine d’articles dont 12 dans des revues internationales de premier rang.

Depuis son arrivée à l’Institut Catholique de Lille en septembre 2011, Gérald a organisé 4 colloques internationaux et une journée d’études à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines qui ont notamment contribué à développer les liens de recherche avec Liverpool Hope University, partenaire privilégié de notre institution. Il s’est également rendu à plusieurs reprises à Liverpool pour participer à différentes manifestations scientifiques.
Gérald PREHER a par ailleurs coordonné et édité deux numéros de la Revue Mélanges de Science Religieuse dirigée par Philippe HENNE et il prépare pour la fin de l’année 2016 un troisième numéro sur le concept de Destinée Manifeste dans la culture américaine.
Gérald PREHER a soutenu en juin dernier une habilitation à diriger des recherches sous la direction du Professeur Emmanuel VERNADAKIS à l’Université d’Angers sur les figures de la marge dans la littérature américaine et a participé depuis à un jury de thèse de doctorat.
En collaboration avec le Professeur Suzanne BRAY et en partenariat avec Cindy HAMILTON et Jacqui MILLER de Liverpool Hope University, Gérald PREHER co-organise, dans nos murs, un colloque international les 17 et 18 juin prochain : « Adaptation, Revision, Translation: From Life to Art, from the Page to the Stage and Screen ».

Vincent ROGER

Lire la suite
Contact : gerald.preher@univ-catholille.fr

Antonella SEDDONE, post-doctorante à ESPOL
02/02/2016 - Recherche

Antonella Sedone

La transformation des partis politiques et le rôle des militants

Antonella SEDDONE est chercheur au département d’Histoire, Culture et Arts de l’Université de Cagliari (Italie). En septembre 2015 elle a intégré ESPOL-LAB (Institut Catholique de Lille) dans le cadre d’un séjour post-doctoral de 2 ans, financé par le Conseil Régional.
Son projet de recherche vise à mieux comprendre le rôle joué par les membres et militants des partis politiques, dans la transformation des partis, en France et en Italie.

Le programme de recherche

La question centrale de la recherche menée par Antonella Seddone concerne la crise de représentation politique : entre personnalisation et démocratisation interne, quel est le rôle des militants dans les processus de redéfinition des partis politiques ?

Deux grandes tendances sont apparues ces dernières années dans le changement organisationnel au sein des partis politiques :
- la personnalisation et le rôle de plus en plus crucial joué par les dirigeants (organisation, communication)
- la démocratisation interne, qui implique une participation accrue des membres, des militants, des citoyens dans le processus de décision, à savoir la sélection des candidats, la sélection du chef de file, les référendums du parti sur les questions politiques.
Ces deux tendances sont considérées, dans le programme de recherche, en tant que stratégies d’adaptation mises en œuvre pour répondre à la méfiance croissante envers les partis politiques, au déclin du soutien électoral, à la difficulté à recruter de nouveaux militants.

Pour mener à bien ce travail de recherche, une analyse est conduite sur l’évolution du format et du type de systèmes de partis politiques en France et en Italie, et en particulier sur les trois principaux partis parlementaires de chaque pays.
La première phase de l’analyse porte sur les variables indépendantes comme la culture politique, le type de démocratie, et sur le type de système des partis : statuts, règles internes.
La deuxième phase porte sur l’impact de la personnalisation et de la démocratisation interne sur le rôle du militant au sein de l’organisation du parti.

Des questionnaires seront administrés aux membres des trois principaux partis politiques en France et en Italie. L’activité et le comportement des élus seront analysés : questions parlementaires, projets de loi, vote …
La dimension électorale sera abordée via l’utilisation des données électorales, de sondages auprès des militants et de protocoles expérimentaux.

ESPOL-LAB, dirigé par Julien NAVARRO, est le centre de recherche d’ESPOL, l’Ecole européenne de sciences politiques et sociales, qui a ouvert ses portes au sein de l’Université Catholique de Lille en septembre 2012. Equipe émergente de six enseignants-chercheurs permanents, auxquels il faut ajouter un assistant-doctorant et neuf associés, ESPOL-LAB s’est donné pour objectif de contribuer à éclairer les processus de décision politique, leurs fondements normatifs et les contraintes qu’ils subissent.
ESPOL-LAB s’appuie sur les compétences méthodologiques d’une équipe interdisciplinaire qui fait se rencontrer philosophes et sociologues, économistes et politistes, historiens et internationalistes. Les recherches s’articulent autour de deux axes prioritaires qui ont pour visée commune d’interroger les transformations contemporaines du politique : (1) L’Europe dans la mondialisation et (2) Qualité de la démocratie.
ESPOL-LAB est membre du European Consortium for Political Research (ECPR).

Julien Navarro

Lire la suite
Contact : antonella.seddonne@univ-catholille.fr

Nomination : Anna Canato, directrice de la Recherche à l'IESEG
01/02/2016 - Recherche

Anna Canato, directrice Recherche IESEG

Dr Anna Canato, professeur en management, est nommée Directeur de la Recherche à l’IÉSEG School of Management, et remplace à ce poste Dr Ruben Chumpitaz à compter du 1er janvier 2016.

Lire la suite
Contact : a.canato@ieseg.fr

ARCHIVES

2017

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

 

 

 

2016

> décembre

> novembre

> septembre

> août

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2015

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2014

> décembre

> novembre

> octobre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2013

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2012

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2011

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2010

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> juin

> mai

> mars

> février

2009

> décembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> avril

> mars

> février

> janvier

2008

> décembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2007

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2006

> décembre

> novembre

> octobre

> septembre

> août

> juillet

> juin

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

2005

> octobre

> septembre

> mai

> avril

> mars

> février

> janvier

 
 
Vidéo : Un campus à vivre
Notre chaîne Youtube